Les vêtements de protection

Les vêtements de protection

Les vêtements de travail poursuivent trois objectifs principaux : Ils doivent être confortables, adaptés aux tâches quotidiennes et doivent augmenter la sécurité des employés et travailleurs sur un site.


Choisir les bons vêtements de travail : évaluer les risques

Il existe plusieurs "familles" de vêtements de protection, selon la fonction de protection qu'ils occupent :

  • Risques mécaniques : coupures, piqûres, chocs
  • Risques chimiques : poussières, éclaboussures, gaz
  • Risques biologiques : contamination par virus, bactérie
  • Risques thermiques : froid, chaleur, projection de métaux en fusion
  • Risques liés aux intempéries
  • Risques liés à l'accumulation de charges électrostatiques

Voir nos vêtements de protection

Les qualités d'un vêtement de protection

Des normes européennes ont défini la conception des équipements de protection individuelle : les vêtements doivent donc faire apparaître le marquage CE, qui atteste de la conformité à la directive 89/686/CEE. Les matériaux peuvent être le tissu, tricots tissé ou non-tissés, textiles enduits, cuir ou polymères, tels que le polypropylène, le PVC ou encore une membrane polyuréthane.

Par exemple, les vêtements de protection contre la chaleur peuvent être à base de : coton ignifugé, aramide, modacrylique ou encore cuir traité ignifuge. Contre les risques chimiques, il faut tout d'abord réaliser une évaluation précise des dangers encourus et prendre en compte des paramètres tels que la nature des produits chimiques, sa concentration ainsi que la température. On sélectionne alors, dans cette catégorie de risques, un type de vêtements classés de 1 à 6, 1 étant la protection la plus forte.

Il existe bien sûr une panoplie d'accessoires qui viennent compléter les vêtements, comme les gants ou les casques

Voir le guide réalisé par l'INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité)

Tous les commentaires